Fandom

Belgiki - Wiki for Belgium

Orthodoxie

1 044pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion1 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

L'orthodoxie, ou religion orthodoxe, est une confession du christianisme reconnue en Belgique depuis mars 1985. Elle est dirigée par le Metropolite-archevêque.

Elle bénéficie d'un soutien financier de l'état belge, et a droit à des émissions sur les radios et télévisions publiques. Elle organise des cours de religion orthodoxe dans l'enseignement.

L'Eglise orthodoxe constitue, avec le catholicisme romain et les communautés issues de la Réforme, l'une des trois expressions majeures du christianisme historique. Dans la fidélité à la foi apostolique, l'Orthodoxie confesse une unité doctrinale et sacramentelle qui se manifeste dans la nature conciliaire de son organisation ecclésiale. Les Eglises locales appelées à sanctifier les diverses communautés de destin qui surgissent dans l'histoire, sont unies dans la confession d'une foi commune. Cette unité se retrouve notamment dans la liturgie byzantine qui est devenue de facto la liturgie où s'exprime, dans une vaste synthèse de la théologie des Pères et des Conciles, la continuité historique et spirituelle de l'Orthodoxie; elle est aujourd'hui célébrée à travers le monde entier dans les langues les plus diverses.

Avec les grandes migrations du XIXe et surtout du XXe siècle, sous la pression de la misère économique (l'exode vers le Nouveau Monde et l'Australie, puis vers l'Europe occidentale) ou bien de la guerre et de la persécution (révolutions communistes, effondrement de la Grèce d'Asie Mineure, drames palestinien et libanais), le christianisme orthodoxe a perdu son caractère géographique oriental. L'Eglise orthodoxe est aujourd'hui présente sur tous les continents et la rencontre de l'Orthodoxie et de l'Occident, grâce aux différentes diasporas orthodoxes, constitue sans conteste un des grands événements spirituels de notre époque.

Le principe canonique fondamental de l'organisation de l'Eglise orthodoxe est celui de l'église locale ou territoriale: un seul évêque en un même lieu, formant avec les prêtres qu'il nomme dans les paroisses, un diocèse; les diocèses vivent leur unité autour de centres d'accord ou centres de communion dont les évêques reçoivent certaines prérogatives de "sollicitude" pour faire circuler la vie entre les églises locales et éviter qu'elles ne s'isolent. Il s'agit d'abord de Métropoles, puis d’Eglises autocéphales (c'est-à-dire élisant leur propre primat) ou autonomes (l'élection du primat est confirmée par le Patriarcat Œcuménique). Les Eglises autocéphales peuvent coïncider soit avec des communautés de civilisation, qui furent ou redeviennent missionnaires (ainsi Alexandrie pour l'Afrique, Antioche pour le monde sémitique), soit avec des communautés nationales. A l'échelle universelle enfin, depuis le schisme du XIe siècle, c'est l'Eglise de Constantinople, ou Patriarcat Oecuménique, dont le siège est à Istanbul (Turquie), qui dispose d'une primauté d'honneur et d'un certain rôle d'initiative et de présidence dans l'ensemble de l'Eglise orthodoxe.

L'Eglise orthodoxe comprend aujourd'hui: les quatre Patriarcats anciens c’est-à-dire Constantinople (Patriarcat Oecuménique), Alexandrie, Antioche (siège à Damas) et Jérusalem ; le Patriarcat de Moscou (1589) ; les Patriarcats, de formation récente, de Serbie (1920), de Roumanie (1925), de Bulgarie (1953), et de Géorgie (1990) - mais dont les origines remontent au IVe siècle -, ainsi que les Eglises autocéphales: Eglises de Chypre, Grèce, Pologne, Albanie (après sa suppression par le pouvoir communiste en 1967, les premières célébrations non-clandestines débutent fin 1990) et de «Tchèquie et Slovaquie»; et les Eglises autonomes de «Finlande» et d’«Estonie».

Le nombre d’orthodoxes dans le monde varie selon les estimations autour des 300 millions. Le contexte dans lequel vivent actuellement la plupart des Eglises orthodoxes locales rendant difficile, voire impossible, toute statistique religieuse, l'évaluation, on le voit, reste très imprécise.

Voir aussiModifier



Cette page est une ébauche
Vous êtes cordialement invités à l'améliorer !

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard