Fandom

Belgiki - Wiki for Belgium

Conseil Administratif du Culte Protestant-Évangélique

1 044pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Le samedi 9 novembre 2002 sera désormais considéré comme un jour historique pour le protestantisme belge. Ce même jour, les deux synodes protestants du pays ont décidé de créer un organe représentatif commun auprès des autorités : le Conseil Administratif du Culte Protestant-Évangélique (CACPE). Ce nouvel organe fonctionne depuis 1er janvier 2003 et, pour la première fois dans l’histoire de la Belgique, représente presque toutes les dénominations protestantes et évangéliques du pays auprès des autorités. À noter que le Conseil a un rôle purement administratif : les dénominations gardent toute leur autonomie au point de vue théologique ou éthique et dans la vie de leur Église.

Aux termes de la législation belge, le protestantisme est un des cultes reconnus. La reconnaissance implique que ces cultes sont subsidiés, qu’ils peuvent être enseignés dans les écoles officielles et qu’ils peuvent offrir des services d’aumônerie dans l’armée, les prisons et les hôpitaux et auprès des migrants. Contrairement à l’Église catholique, le protestantisme ne se compose pas d’une seule Église mais de toute une série de “confessions”, de “dénominations” différentes. Les différences entre ces dénominations sont surtout de nature structurelle ou théologique. Jusqu’à présent, le protestantisme en Belgique était représenté par sa plus grande Église, l’“Église Protestante Unie de Belgique”. À côté d’elle existent toutefois quelque vingt autres “confessions”, la plupart étant “évangéliques”, qui n’avaient pas la possibilité d’avoir des relations directes avec les autorités belges. Cette situation a changé à partir du début de l’année 2003 : la communication est désormais possible entre les autorités et toutes les dénominations protestantes et évangéliques, par l’intermédiaire du CACPE.

Le nouveau “Conseil Administratif du Culte Protestant-Évangélique” a comme compétence l’organisation de l’enseignement religieux protestant, des émissions radio-télévision et la gestion des différents services d’aumônerie. Le CACPE traite également les dossiers des paroisses locales qui souhaitent obtenir un poste pastoral rétribué par l’État. Le CACPE est constitué d’un conseil central et de toute une série de commissions qui prennent chacune en charge une partie des compétences. Les statuts prévoient la parité au sein du conseil central et dans toutes les commissions, entre ce que l’on appelle les deux “branches” du protestantisme, le Synode de l’Église Protestante Unie de Belgique d’un côté et le “Synode Fédéral” des dénominations évangéliques de l’autre.

La constitution du CACPE a été précédée d’une période de 4 années de négociations. Pour ces négociations, très intensives, des représentants de toutes les Églises protestantes et évangéliques belges ont été consultés. Le nombre de ces Églises avoisine les 500, regroupant environ 140 000 personnes. La collaboration entre tous, malgré les divergences ecclésiastiques, constituera dans l’avenir un défi particulier.

Voir aussi Modifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard